Publication d'ouvrage - CEFREM de l'UPVD

"Observation du mélange hivernal et de la floraison printanière en Méditerranée occidentale"

Sans titre-2.jpg
Pour mieux caractériser et comprendre les phénomènes de formation des eaux denses dans le nord-ouest de la Méditerranée et ses conséquences biogéochimiques, une expérience d’envergure, DEWEX (DEep Water EXperiment), a été réalisée en 2012-2013 coordonnée par les laboratoires CEFREM (CNRS-UPVD, Perpignan), LOMIC (CNRS-Sorbonne Université, Banyuls/mer), LOCEAN (CNRS-Sorbonne Université-MNHN-IRD, Paris), LOV (CNRS-Sorbonne Université, Villefranche/mer) et LA (CNRS-UPS, Toulouse). Les résultats sont présentés dans un numéro spécial du Journal of Geophysical Research : Océans et du Journal of Geophysical Research : Atmosphères (...)

La mer Méditerranée s'avère particulièrement sensible au changement climatique. L'augmentation de la température de la couche superficielle affecte la stratification verticale, mais elle est contrebalancée par l'évaporation, ce qui entraîne une augmentation de la salinité. Ainsi, la Méditerranée pourrait continuer à produire de l'eau dense mais par des mécanismes différents, ce qui pourrait affecter de façon spectaculaire les caractéristiques des masses d'eau, les bilans nutritifs et le fonctionnement des écosystèmes.