Les réflexions de bioéthique de l’Ecole de l’ADN

Dans le cadre des Entretiens Nîmes-Alès, l’école de l’ADN a organisé une séance citoyenne, scientifique, experte et bioéthique autour des enjeux de l’édition génomique. Les nouvelles techniques d’édition génomique ont révolutionné la génétique de ces 10 dernières années : la manipulation des gènes a non seulement été facilitée, mais les applications sur l’homme, se sont traduites par de nombreux essais cliniques en cours. Auprès du profane comme du néophyte, cette révolution suscite à la fois espoirs et craintes.

Marion Abecassis, Juriste, Philippe Berta, Généticien Député et enseignant à UNÎMES, Florence Dumas, Enseignante chercheuse en psychologie à UNÎMES, François Hirsch, INSERM secrétaire général de ARRIGE, ont échangé autour des questions suivantes : Quelles sont les applications potentielles de l’édition génomique ? Peut-on dériver sur une sélection eugénique ? Quelles sont les réglementations en vigueur ? Sommes-nous protégés de manière équivalente à l’échelle internationale ? Quelles sont les limites technologiques ? Peut-il y avoir une altération de la biodiversité ? L’évolution de l’humanité est-elle engagée ?

Source : intranet.unimes.fr