Doctorants répondent aux doctorants : Mouhamed LOME

Bonjour, je suis Mouhamed, je suis en troisième année de thèse de doctorat en science de l'information et de la communication au Labo Corhis de l'Université PAUL VALÉRY de Montpellier. Je travaille sur les questions de la mobilité étudiante internationale et la communication interculturelle.

Mon expérience de thésard

Mon expérience de thésard est un peu particulière. Ma thèse s'effectue dans deux universités de deux pays différents dans le cadre d'une cotutelle internationale. Ce qui l'inscrit déjà dans un contexte multiculturel. Cet aspect de ma thèse est particulièrement enrichissant, car me permet d'apprendre énormément de choses, d'acquérir beaucoup de connaissances au-delà des questions liées directement aux thématiques de ma thèse, notamment le fait de pouvoir évoluer dans des contextes, des laboratoires, des équipes avec des protocoles de recherche complétement différents et de pouvoir s'y adapter.

En plus de cela, j'ai la chance, peut-être le challenge, de travailler parallèlement à ma thèse. Même si la thèse est une activité professionnelle à part entière, le fait de travailler à côté de celle-ci, valorise mon profil auprès des recruteurs, qui généralement ne voient pas forcément cet aspect professionnel du doctorat.

Les formations du Collège Doctoral

L'expérience du doctorat est une formidable occasion, pour acquérir, en plus des savoirs liés directement à son sujet de thèse, toutes les connaissances connexes qui nous permettront de développer des compétences transversales mobilisables et valorisables dans tous les domaines. Le Collège Doctoral LR constitue une réelle opportunité pour développer son capital compétences à travers les nombreuses formations, séminaires et activités qu'il met en place tout au long de l'année exclusivement pour les doctorants des trois universités de son réseau. 

Mon expérience des concours "3 Minute thesis Coimbra"

Puisque j'aime les challenges, j'avais décidé de participer au concours "3 minutes thesis COIMBRA" qui est la version anglaise de "Ma thèse en 180 secondes". J'ai pris mon courage à deux mains et participé à cette compétition. C'était la bonne décision. Ce fut très formateur pour moi, aussi bien pendant les formations, les répétitions, l'expérience du groupe que pendant la présentation lors la finale régionale de Montpellier. J'ai appris à dépasser le stress de la prise de la parole en public, à mieux structurer mon discours, à l'adapter pour un public profane, et surtout à mieux travailler mon anglais pour être plus à l'aise dans la langue de Shakespeare.

Mes conseils aux doctorants

Je leur dirai que la thèse est une expérience de vie formidable. J'aime bien dire : "la thèse fait le doctorant au même titre que celui-ci la fait". Forgez-vous tout au long de cette aventure et formez-vous à toutes les compétences qui vous seront utiles pour votre carrière après la thèse car, après tout, la thèse n'est aucunement une fin en soi, elle n'est qu'un moyen d'accéder à notre carrière de rêve. Prenez-la comme telle, ça sera d'ailleurs plus simple !

 

Visionnez la vidéo de présentation de la finale du concours  "Three minute thesis COIMBRA" de Mouhamed !